Choisissez le meilleur isolant pour vos combles

 L’air chaud étant plus léger que l’air froid, monte en direction des combles, ce qui engendre des fuites significatives de chauffages dans cette zone. L’isolation des combles qui se fait par la projection de l’isolant sur toute la surface des combles de manière homogène, permet de minimiser les pertes de chaleur et ainsi économiser en termes de consommation d’énergie.

Les avantages de l’isolation des combles :

  • Réduire les factures de chauffage d’environ 400 euro par an.
  • Bénéficier d’un confort thermique tout au long de l’année.
  • Préserver notre environnement.
  • Donner plus de valeur à votre patrimoine immobilier.

Renovation-creative vous présente les isolants les plus utilisés pour vous aider à choisir le matériau le plus adapté à votre maison pour faire votre isolation tout en respectant la nature et votre santé.

  • La Laine de Roche

Issue d’un matériau volcanique, la laine de roche se présente sous différents conditionnements : Panneaux, rouleaux ou flocons. Ce qui lui permet de s’adapter à tous les types de combles.

  • Avantages : La laine de roche résiste à la chaleur, au feu et à l’humidité. Perméable à la vapeur d’eau. C’est un excellent isolant thermique et phonique. Sans oublier sa longévité et son bon rapport qualité/prix.
  • Inconvénients : Sa manipulation nécessite des précautions particulières. Mauvais bilan carbone.
    Prix : 8€ à 10€ au m²

 

 

  • La Laine de Verre

Son bon rapport qualité/prix et ses qualités d’isolation thermique et phonique font de la laine de verre l’isolant le plus répandu en France.

  • Avantages : La laine de verre résiste au feu et aux rongeurs. Elle est aussi caractérisée par son imputrescibilité.
  • Inconvénients : Manque de résistance à l’humidité. Mauvais bilan carbone.
    Prix : 6€ à 9€ au m²

 

 

  • La Laine De Chanvre

La laine de Chanvre est un isolant végétal qui possède les mêmes qualités que la laine de roche ou de verre : bonne isolation thermique et phonique.

  • Avantages : La laine de Chanvre est un isolant 100% naturel. Elle résiste au feu et aux rongeurs. Excellent bilan carbone. Bonne durabilité.
  • Inconvénients : Prix élevé.
    Prix : 25€ à 35€ au m²

 

 

  • La Ouate de Cellulose

Conçu de papiers journaux recyclés, la ouate de cellulose est un bon isolant écologique.

  • Avantages : La ouate de cellulose résiste au feu, aux insectes et aux moisissures. Bon bilan carbone.
  • Inconvénients : Isolant irritant à la pose. Les additifs. Le prix.
    Prix : 30€ à 40€ au m²

 

 

 

Pour ce qui est de l’épaisseur de l’isolant, il est fortement recommandé d’opter pour une épaisseur allant de 15 à 20cm pour isoler des combles. Cependant, si de telles épaisseurs réduiront l’espace intérieur, vous pouvez envisager une isolation extérieure de la toiture.

 

 

Tester votre éligibilité GRATUITEMENT ICI

 

Actualités : François de Rugy démissionne, Elisabeth Borne prend le relais.

  • François de Rugy quitte le gouvernement

Mis en cause par le site Mediapart pour ses dépenses lorsqu’il était président de l’Assemblée nationale, François de Rugy a démissionné de son poste de ministre de la Transition écologique et solidaire ce mardi 16 juillet.

Après une durée de fonction de 10 mois et 12 jours (du 4 septembre 2018 au 16 juillet 2019), l’ancien ministre François de Rugy choisit de déposer sa démission. Après une semaine de polémiques, il quitte le gouvernement pour « mieux se défendre ».

Les affaires ayant fait objet de polémique concernaient des dîners fastueux. Ainsi que des rénovations faites avec des fonds publics et un logement social qu’occupait indûment une collaboratrice.

« […] Mediapart m’attaque sur la base de photos volées, de ragots, d’approximations, d’éléments extérieurs à ma fonction. La volonté de nuire, de salir, de démolir, ne fait pas de doute […] ». Affirme le ministre démissionnaire sur son compte Facebook.

Mediapart rapporte avoir contacter François de Rugy lundi soir pour lui poser « des questions en vue de la publication d’une nouvelle enquête ». Elle allait être publiée dans les heures à venir et portait sur « l’utilisation de ses indemnités de mandat quand il était député », a déclaré Mediapart à l’AFP.

Dans un communiqué de l’Elysée le président Emmanuel Macron, ayant soutenu François de Rugy depuis le début de l’affaire. Il annonce avoir accepté la décision de l’ex-ministre de la Transition écologique et solidaire.

Ce post a connu d’important turn-over. En effet, en douze ans, neuf ministres se sont retrouvés contraints et ont dû quitter le gouvernement malgré eux.

  • Elisabeth Borne prend le relais

Par conséquent, quelques heures après sa démission, la ministre des   Transports Elisabeth Borne a été nommée ministre de la Transition écologique et solidaire.

Elle affirme sur son compte twitter : « La confiance que m’accordent le Président de la République et le Premier ministre est un immense honneur. Déterminée à poursuivre ce combat essentiel qu’est la transition écologique et solidaire. »

Bien que la ministre Elisabeth Borne n’incarne pas forcement les sujets écologiques, un conseiller de l’exécutif souligne « quand on parle de réchauffement climatique, la clé est dans les transports ».

Actualités : Loi Energie-climat : Quoi de neuf ?

L’urgence écologique et climatique est au premier rang des priorités du gouvernement français. Dans le but de lutter contre le dérèglement climatique en France, le projet de loi Energie-climat vient d’être voté à l’Assemblée nationale le 28 Juin dernier.

Pour accélérer la rénovation énergétique, le projet de loi affiche des objectifs ambitieux de long terme s’articulant autour de 2 principaux axes.

Réduction de la dépendance aux énergies fossiles

Ayant pour but d’atteindre la « neutralité carbone » en 2050, la loi prévoit la fermeture des dernières centrales à charbon d’ici 2022. Et ce, pour réduire de 40% la consommation d’énergies fossiles d’ici 2030.

Dans ce sens, le gouvernement a mis en place des aides pour changer les chauffages fonctionnant au fioul. Et cela par des modes de chauffage plus performants en termes d’énergie.

Le principe de cette opération consiste à ne pas émettre plus de gaz à effet de serre que la France ne peut en absorber.

Dans le domaine du nucléaire, la loi compte diminuer la part du nucléaire dans la production de l’électricité à 50% d’ici 2035.

Eradication des passoires thermiques

Le gouvernement annonce un plan d’action divisé en 3 étapes pour lutter contre les passoires thermiques (logements mal isolés) :

1ère étape : Incitation des propriétaires, des bailleurs et des locataires

  • Le CITE crédit d’impôt à la transition énergétique deviendra une prime à partir du 1er Janvier 2020.
  • A partir du 1er Janvier 2021, votre logement doit atteindre au minimum la classe énergétique E pour le réviser en cas de travaux.
  • En cas de vente, ou location d’une passoire thermique, l’audit énergétique deviendra obligatoire dès 2022. Les nouveaux propriétaires doivent être informés des coûts et des dépenses théoriques d’énergie.
  • Dès 2023, les logements de classe énergétique G ou plus ne pourront plus être loués ou vendus.

2ème étape : Obligation à faire les travaux de rénovation

  • Obligation des propriétaires d’une passoire thermique de réaliser les travaux de rénovation énergétique avant 2028. Dans le but d’atteindre au minimum la classe « E ».

3ème étape : Sanctions en cas de non-réalisation des travaux

  • Dès 2023, les parlementaires discuteront des sanctions pour les propriétaires qui n’auront pas réalisé de travaux de rénovation énergétique.

Enlever la rouille c’est possible !

Se débarrasser de la rouille n’est pas aussi compliqué que cela puisse paraître !

Retrouvez dans cet article 12 astuces faciles sur comment enlever la rouille avec des produits que vous avez déjà chez vous.

  • Acide citrique :

Diluez 2 cuillères à soupe d’acide citrique dans 1/2 litre d’eau chaude.

Appliquez ce mélange directement sur la rouille puis passez une brosse dessus avant de rincer et sécher soigneusement.
L’oxydation due au contact de l’acide citrique et le fer rend la rouille incolore.

  • Bicarbonate de soude et vinaigre :

Mélangez dans une tasse une cuillère à soupe de bicarbonate de soude et un peu de vinaigre blanc de façon que le bicarbonate soit dilué.
Appliquez le mélange au pinceau sur les zones rouillées puis retirez les résidus avec une éponge humide.

  • Citron vert et sel :

Pressez un citron vert et versez le jus dans un récipient où il y’a du sel. Trompez un chiffon dans le mélange et passez-le sur la zone rouillée.

  • Brosse en laiton :

Avec un peu d’huile de coude frottez la rouille à l’aide d’une brosse en laiton.

  • Cristaux de soude :

Après avoir enfilé des gants de ménage, saupoudrez une éponge humide de cristaux de soude puis frotter les zones rouillées. Rincez avec une éponge propre et séchez la zone traitée.

  • Oignon :

Coupez votre oignon en deux puis frottez les zones abîmées par la rouille.

  • Pomme de terre :

Même méthode que celle de l’oignon. Coupez une pomme de terre en deux et frottez la partie coupée sur les tâches de corrosion.

  • Vinaigre blanc et gros sel :

Versez le mélange du vinaigre et du gros sel sur la rouille. Une fois la mousse formée, commencez à frotter. Rincez et séchez soigneusement par la suite.

  • Papier d’aluminium :

Enroulez votre doigt de papier aluminium et frottez la rouille. C’est la partie brillante de l’aluminium qui doit être au contact avec la zone abîmée par la rouille.

  • Papier de verre :

Frottez les tâches de rouille avec du papier verre.

  • Vinaigre chaud :

Versez du vinaigre chaud sur la zone de corrosion puis essuyez avec un chiffon.

  • Blanc de Meudon et alcool :

Préparez une pâte de blanc de Meudon (appelé aussi blanc d’Espagne) et d’alcool à brûler.
Appliquez-la sur la rouille et laissez sécher. Puis, à l’aide d’une peau de chamois ou d’un chiffon en microfibres, frottez afin de faire briller.

Maintenant, c’est à vous !

Vous avez essayé une de ces astuces pour enlever la rouille ?
Partagez avec nous votre expérience en commentaire et dites-nous si ça a marché pour vous !

Les différents types de rénovation

En effectuant des travaux de rénovation, le propriétaire cherche soit à modifier l’apparence de sa construction ou d’en améliorer la configuration.

Cette opération a pour but de conformer la structure aux normes imposés. De plus, l’adapter au confort recherché par les habitants du foyer.

Rénovation écologique :

La rénovation écologique consiste à réviser l’isolation thermique de l’habitation. En d’autres termes chercher les solutions pour remédier aux problèmes détectés.

La rénovation peut consister à installer des fenêtres double vitrage. En outre installer un système de ventilation mécanique ou installer un système de chauffage économique.

Les matériaux écologiques utilisés sont : la laine de bois, le polyuréthane et le polystyrène expansé extrudé. En plus de la laine de verre et la laine de roche, le lin, le chanvre, etc.

Ce type de rénovation a pour but de réduire la consommation d’énergie. Outre cela, améliorer la filtration de l’humidité.

Conforme au développement durable, la rénovation écologique vous donne la possibilité de bénéficier d’un éco-prêt à taux 0, de subventions et d’un crédit d’impôt.

Rénovation thermique et énergétique :

Un professionnel se chargera de faire un DPE (Diagnostic de Performance Energétique) pour déceler les différents problèmes thermiques repérés dans l’habitation puis proposer les modifications adéquates.

Rénovation de l’intérieur :

La rénovation d’intérieur renferme le changement de revêtement des sols (carrelage, parquet, …) et l’aménagement ou l’agrandissement des pièces. En plus de l’ouverture d’une cloison, ou les travaux d’optimisation d’espace, …

Souvent, d’autres modifications accompagnent les travaux de rénovation intérieure comme les circuits électriques, la tuyauterie, les évacuations et aussi  le circuit de chauffage.

Rénovation de l’extérieur :

Les parties de l’habitation les plus exposés à l’humidité et aux intempéries (la charpente, la couverture, la terrasse, le balcon) doivent être entretenues et rénovées.C’est pour le but de les préserver le plus longtemps possible et leur redonner plus d’éclat.

Pour combattre la mousse, les champignons, les mauvaises herbes, les effritements ou encore le changement de couleur, plusieurs techniques (ponçage, désherbage, décapage, …) et produits (Produits protecteurs, produits anti-champignons et anti-insectes, ciment polymère, …) sont utilisés.

Rénovation d’une salle de bain :

Lorsque vous souhaitez optimiser l’espace de votre salle de bain, l’agrandir, changer son aspect esthétique ou la réparer.

Rénovation des peintures :

Pour conclure, la peinture est généralement la dernière étape d’un projet de rénovation.
Le choix de la couleur doit être en harmonie avec la couleur des meubles et le style de décoration pour donner une certaine ambiance à la pièce.

Retirez votre vieux papier peint en 7 étapes

Lors des travaux de rénovation, le décollage du papier peint s’avère une étape incontournable si vous souhaitez changer de décor et d’ambiance et redonner du style à votre maison. Renovation-creative vous propose 7 étapes à suivre pour retirer votre ancien papier peint dans de parfaites conditions tout en gagnant du temps.

Pour cette opération nous aurons besoin de :

  • Une éponge.
  • Un seau.
  • Un mélangeur.
  • Une spatule.
  • Une bâche.
  • Un ruban de protection.
  • Un ruban isolant.
  • Un domino.

Etapes à suivre pour décoller votre ancien papier peint :

  • Avant de commencer les travaux, videz la pièce et protégez le sol avec une bâche que vous fixez à l’aide d’un ruban adhésif de masquage.
  • Protégez les prises et les interrupteurs également. Coupez le courant et retirez le cache-prise. Détachez les fils électriques puis fixez-les dans un domino que vous couvrirez de ruban isolant pour garantir la sécurité du chantier.
  • Vous pouvez décoller votre ancien papier peint soit uniquement à l’eau chaude ou en utilisant un produit spécial pour dissoudre la colle au cas où il existe plusieurs couches de papier peint et que l’eau chaude ne suffit pas.
  • Si l’eau chaude ne suffit pas, préparez votre décolleur en suivant les indications au dos du pack pour respecter les doses. Après avoir enfilé vos gants, versez la quantité du décolleur nécessaire dans un seau d’eau tiède.
  • A l’aide d’une éponge, appliquez le décolleur directement sur votre papier peint en partant du haut vers le bas. Le papier peint doit être bien détrompé. Rechargez l’éponge régulièrement et appliquez le mélange sur une autre surface.

Si votre papier peint a une couche superposée ou vinyle, rayez-le au préalable -sans appuyer trop fort- pour une meilleure pénétration du décolleur puis procédez couche par couche.

  • Décollez votre papier peint à l’aide d’une spatule en commençant par le bas.
    Vous verrez comment le papier peint se retirera très facilement.
  • Réappliquer le décolleur au cas où des résidus restent collés au mur. Nettoyez ensuite ce dernier avec une éponge humidifiée. Laissez sécher pendant 24H.