Les différents types de rénovation

Les différents types de rénovation

En effectuant des travaux de rénovation, le propriétaire cherche soit à modifier l’apparence de sa construction ou d’en améliorer la configuration.

Cette opération a pour but de conformer la structure aux normes imposés. De plus, l’adapter au confort recherché par les habitants du foyer.

Rénovation écologique :

Les différents types de rénovation

La rénovation écologique consiste à réviser l’isolation thermique de l’habitation. En d’autres termes chercher les solutions pour remédier aux problèmes détectés.

La rénovation peut consister à installer des fenêtres double vitrage. En outre installer un système de ventilation mécanique ou installer un système de chauffage économique.

Les matériaux écologiques utilisés sont : la laine de bois, le polyuréthane et le polystyrène expansé extrudé. En plus de la laine de verre et la laine de roche, le lin, le chanvre, etc.

Ce type de rénovation a pour but de réduire la consommation d’énergie. Outre cela, améliorer la filtration de l’humidité.

Conforme au développement durable, la rénovation écologique vous donne la possibilité de bénéficier d’un éco-prêt à taux 0, de subventions et d’un crédit d’impôt.

Rénovation thermique et énergétique :

Les différents types de rénovation

Un professionnel se chargera de faire un DPE (Diagnostic de Performance Energétique) pour déceler les différents problèmes thermiques repérés dans l’habitation puis proposer les modifications adéquates.

Rénovation de l’intérieur :

La rénovation d’intérieur renferme le changement de revêtement des sols (carrelage, parquet, …) et l’aménagement ou l’agrandissement des pièces. En plus de l’ouverture d’une cloison, ou les travaux d’optimisation d’espace, …

Souvent, d’autres modifications accompagnent les travaux de rénovation intérieure comme les circuits électriques, la tuyauterie, les évacuations et aussi  le circuit de chauffage.

Rénovation de l’extérieur :

Les parties de l’habitation les plus exposés à l’humidité et aux intempéries (la charpente, la couverture, la terrasse, le balcon) doivent être entretenues et rénovées.C’est pour le but de les préserver le plus longtemps possible et leur redonner plus d’éclat.

Pour combattre la mousse, les champignons, les mauvaises herbes, les effritements ou encore le changement de couleur, plusieurs techniques (ponçage, désherbage, décapage, …) et produits (Produits protecteurs, produits anti-champignons et anti-insectes, ciment polymère, …) sont utilisés.

Rénovation d’une salle de bain :

Lorsque vous souhaitez optimiser l’espace de votre salle de bain, l’agrandir, changer son aspect esthétique ou la réparer.

Rénovation des peintures :

Pour conclure, la peinture est généralement la dernière étape d’un projet de rénovation.
Le choix de la couleur doit être en harmonie avec la couleur des meubles et le style de décoration pour donner une certaine ambiance à la pièce.

Retirez votre vieux papier peint en 7 étapes

Retirez votre vieux papier peint en 7 étapes

Lors des travaux de rénovation, le décollage du papier peint s’avère une étape incontournable si vous souhaitez changer de décor et d’ambiance et redonner du style à votre maison. Renovation-creative vous propose 7 étapes à suivre pour retirer votre ancien papier peint dans de parfaites conditions tout en gagnant du temps.

Pour cette opération nous aurons besoin de :

  • Une éponge.
  • Un seau.
  • Un mélangeur.
  • Une spatule.
  • Une bâche.
  • Un ruban de protection.
  • Un ruban isolant.
  • Un domino.

Etapes à suivre pour décoller votre ancien papier peint :

  • Avant de commencer les travaux, videz la pièce et protégez le sol avec une bâche que vous fixez à l’aide d’un ruban adhésif de masquage.
  • Protégez les prises et les interrupteurs également. Coupez le courant et retirez le cache-prise. Détachez les fils électriques puis fixez-les dans un domino que vous couvrirez de ruban isolant pour garantir la sécurité du chantier.
  • Vous pouvez décoller votre ancien papier peint soit uniquement à l’eau chaude ou en utilisant un produit spécial pour dissoudre la colle au cas où il existe plusieurs couches de papier peint et que l’eau chaude ne suffit pas.
  • Si l’eau chaude ne suffit pas, préparez votre décolleur en suivant les indications au dos du pack pour respecter les doses. Après avoir enfilé vos gants, versez la quantité du décolleur nécessaire dans un seau d’eau tiède.
  • A l’aide d’une éponge, appliquez le décolleur directement sur votre papier peint en partant du haut vers le bas. Le papier peint doit être bien détrompé. Rechargez l’éponge régulièrement et appliquez le mélange sur une autre surface.

Si votre papier peint a une couche superposée ou vinyle, rayez-le au préalable -sans appuyer trop fort- pour une meilleure pénétration du décolleur puis procédez couche par couche.

  • Décollez votre papier peint à l’aide d’une spatule en commençant par le bas.
    Vous verrez comment le papier peint se retirera très facilement.
  • Réappliquer le décolleur au cas où des résidus restent collés au mur. Nettoyez ensuite ce dernier avec une éponge humidifiée. Laissez sécher pendant 24H.

Décoller du papier peint peut vite virer au cauchemar si vous procédez de la mauvaise manière ou si vous ne prenez pas suffisamment de précaution. Il suffit donc de respecter quelques consignes et de s’équiper du bon matériel pour transformer cette corvée en un moment de pur plaisir.